Miwako Le Bihan

Sous la direction de Miwako Le Bihan, 7e Dan Kodokan, un stage magnifique avec de nombreux participants, dont plusieurs 6e Dan de la Fédération suisse de Judo.

La matinée fut consacrée à l’étude du Kodokan Joshi Goshen-Ho Kata.

Ce Kata est né en 1943 et a été développé par Jiro Nango, neveu de Jigoro Kano, qui a repris la direction du Kodokan après la mort de Jigoro Kano.
Jiro Nango a conçu le Joshi Goshin-Ho parce qu’il pensait qu’il était nécessaire de préserver les techniques de défense personnelle des femmes. Il a été enseigné et pratiqué au sein de la division des femmes du Kodokan.

Tai-sabaki (Tandoku)

  1. Tai-no-ido
  2. Tsugi-ashi
  3. Migi-sabaki, Hidari-sabaki
  4. Migi-mae-sabaki, Hidari-mae-sabaki
  5. Migi-harai, Hidari-harai
  6. Migi-maware, Hidari-maware
  7. Mae-shizume, Migi-shizume, Hidari-shizume
  8. Hiza-ate

Ridatsu-ho

  1. Kata-te-tekubi-dori
  2. Ryo-te-kata-te-dori
  3. Shishi-gyaku-dori
  4. Ude-kakae-dori
  5. Ushiro-dori

Seigo-ho

  1. Ude-gyaku-dori
  2. Ushiro-eri-dori
  3. Ushiro-kubi-himo-jime
  4. Ushiro-dori
  5. Kyohaku-dori

L’après-midi, fut l’occasion de pratiquer le Ju-no-Kata.

Le stage s’est terminé par un Mondo: forme de dialogue entre les élèves et le professeur qui constitue une partie de l’entraînement afin de développer la connaissance culturelle du Judoka.

 

CSSM

print