Stage de seifuku samedi 18 novembre 2006

Au Shung Do Kwan à Genève

Le fait d’aborder un partenaire souffrant, gémissant, montrant sa douleur, n’est jamais anodin.

L’impact psycho-émotionnel doit rester sous contrôle, afin de pouvoir entreprendre le geste juste, voire même savoir « ne pas intervenir ».

Ce premier stage, consacré aux techniques de seifuku, passe en revue différentes techniques de « reboutage » relatives au siège de la lésion (voir photos ci-après).