L’accueil des organisateurs — à savoir le Président et le Professeur de judo du dojo de Anse — a été à la hauteur de cet évènement international. Pour les nombreux pratiquants présents sur le tatami, cette rencontre a été l’occasion non seulement de perfectionner sa pratique des mouvements de jambe en déplacement, mais encore de renforcer les liens au delà des frontières.

Les échanges se sont poursuivis autour d’un repas, qui — pour l’anecdote — a été animé par une démonstration de doigts retournés et de mobilité des oreilles.

Pascal Dupré

print