Sortie du contrôle Hon-Gesa-Gatame

La technique de sortie expliquée ci-après est appliquée à partir d’un contrôle de Uke par l’immobilisation Hon-Gesa-Gatame à droite. Tori se trouve en position inférieure, le dos au sol.

Conformément aux principes de travail du Junomichi, Tori veille à éviter toute force d’opposition à l’action de Uke lors de l’exécution de sa technique.

Par exemple, Tori ne doit à aucun moment utiliser un pontage pour sortir en tentant de retourner Uke.

Manœuvres

Tori diminue les courbes de sa propre colonne vertébrale au niveau du dos et de la nuque, afin d’arrondir son corps. Tel un pneu qui se dégonfle légèrement, il crée ainsi un léger espace au niveau de sa poitrine pour engager la mise en rotation de Uke.

Par ce changement, la poitrine de Tori se place plus à l’intérieur de son propre corps ; son menton se rapproche de sa propre poitrine ; dans le prolongement de ses cuisses, ses genoux montent quelque peu.

Tori vient prendre le corps de Uke avec ses mains, sans contrainte, dans un mouvement enveloppant comme l’eau de la rivière épousant la forme du rocher.

Tori glisse légèrement ses hanches à sa droite, pour s’engager en direction du corps de Uke et se rapprocher de ce dernier.

Simultanément, il déplace ses propres jambes et sa tête encore plus à sa droite. Vu du ciel, le corps de Tori forme alors une sorte d’arc. Tori veille à garder ses propres hanches dans un plan horizontal pour ne pas se mettre en opposition.

Par une esquive, Tori utilise le chemin qu’il a créé à sa droite en se glissant dans cet espace sans jamais vouloir repousser Uke.

Les bras de Tori forment une sorte de roue (en rouge sur la photo). Cette roue est actionnée par Tori, vers la partie gauche de son corps, en haut et au-delà de cette partie à environ 45° ; surtout pas perpendiculairement à son corps.

La rotation consiste à amener la courbe formée par le dos de Uke (en bleu sur la photo), au-delà de la courbe formée par le coude gauche de Tori.

Cette manœuvre doit se faire sans que Tori élève sa poitrine contre Uke, ce qui aurait pour effet de créer une opposition au chemin de Uke.

Tori poursuit sa propre rotation, celle-ci entraînant celle de Uke au-delà de son corps.

Pour ce faire, Tori utilise ses jambes qui marchent sur la pointe des pieds — dans la direction du déplacement —, afin de faire tourner Uke.

Tori continue sa rotation en maintenant le contrôle et l’enveloppement du corps de Uke.

Finalement Tori applique Hon-Gesa-Gatame à droite sur Uke couché sur son dos.

Robert

Démonstration de la technique par Christian Demarre